Congrès « Le sport, l’esprit de l’humanité »

Le sport, l’esprit de l’humanité

24ème congrès du Mouvement Européen du Fair-Play
22 novembre 2018 – Comité européen des régions

 

Le sport, l'esprit de l'humanité

PLACÉ « SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI », LE CONGRÈS « Le sport, l’esprit de l’humanité » TRAITE DES INTERACTIONS ENTRE L’ACTIVITÉ SPORTIVE ET LE FAIT RELIGIEUX.

Suite au colloques « Le Sport, l’Esprit de l’Humanité » au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles en 2016 et au Sénat de Belgique en 2017, les représentants des cultes pratiqués en Belgique, de la laïcité, des mouvements Olympique et sportif, Paralympique, Special Olympics belges et Panathlonien ont signé la Déclaration « Le sport, l’esprit de l’humanité » visant à se conformer aux règles du sport.

CONTEXTE

La Déclaration « Le sport, l’esprit de l’humanité », initiée par le Panathlon Wallonie- Bruxelles, est une publication commune aux mondes du sport, aux confessions religieuses et à la laïcité en Belgique, dans laquelle lesdits représentants ont affirmé leur attachement à l’esprit de fraternité et de respect mutuel dans la pratique sportive, au-delà de tout clivage convictionnel ou philosophique.
En 2018, les cosignataires et le Panathlon Wallonie-Bruxelles ont invité le European Fair Play Movement (EFPM) et l’ensemble de ses membres (dont 41 Comités Olympiques Nationaux, 15 institutions sportives internationales, etc.) à en débattre lors du Congrès annuel du Mouvement européen.
Ce Congrès fut co-organisé le jeudi 22 novembre 2018 à Bruxelles au Comité Européen des Régions, par le Panathlon Wallonie-Bruxelles, le European Fair Play Movement et le Think Tank Sport et Citoyenneté, et placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi.

OBJECTIF

Tous se sont réunis avec un objectif précis : faire de ce texte un outil concret et pratique pour tous et favoriser des programmes d’actions spécifiques qui permettront à la Déclaration « le sport, l’esprit de l’humanité » de devenir une référence déterminante tant pour les nations signataires  que pour le monde sportif international de manière générale.
Avec la volonté que ce texte bénéficie d’une reconnaissance morale de la part des organisateurs des grands événements sportifs et que cette problématique soit intégrée dans le cahier des charges de la bonne gouvernance des prochains Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et de Paris 2024.
Bruxelles, capitale européenne, représentait sans contexte le lieu idéal pour réfléchir et agir dans cette direction.

Booklet le Sport, esprit de lhumanité;
Télécharger le booklet du congrès
Voir le booklet en ligne


Vers le site www.sport-esprit-humanite.be