Edito – Avril 2014

logo_10 ans
Un décret pour un sport plus éthique voté à l’unanimité des Parlementaires

INDIFFERENCE !! (coupable ?)

Étrange pays, champion des avancées notamment dans les domaines délicats de l’avortement, de l’euthanasie, du mariage homosexuel à la suite de débats denses mais sereins, relayés intensément par la presse, papier et virtuelle, sous la forme d’édito, de forum, d’interviews, de “courriers de lecteurs”, doublés des analyses et des justifications par les groupes politiques ou citoyens, engagés ou simplement attentifs, ce pays donc est passé totalement à côté d’une avancée similaire dans le monde du sport.

Le décret en Communauté française pour “un sport plus éthique”, voté (le fait est assez rare pour le souligner, à l’unanimité des 76 députés présents, donc de toutes les sensibilités politiques représentées) le 19 mars 2014 après plus d’un an de discussions – parfois âpres – et d’affinements en tous genres – certes justifiés, n’a fait l’objet d’aucune attention médiatique. A part un bref communiqué “Belga”.

Or ce texte de loi fait partie aujourd’hui des “obligations” imposées à chaque citoyen de notre Fédération Wallonie-Bruxelles en renforçant les mesures préventives, éducationnelles et réactives en cas de manquement aux règles d’éthique sportive; avec un but exceptionnel et sociétal avoué: mettre fin (ou du moins tenter de) à l’impunité des comportements anti Fair Play; rien que ça.

Et bien au-delà de l’aspect répressif, cette nouvelle norme législative détermine une série d’actions constantes de terrain permettant de favoriser le déploiement d’une nouvelle mentalité sur et autour des terrains de sport; cet “activisme” dont le Panathlon Wallonie-Bruxelles s’est fait une spécialité, que dis-je, un devoir.

Une septantaine de fédérations sportives, quelque 7500 clubs, plus de 700000 pratiquants, des dizaines de milliers de bénévoles et volontaires, et les entourages directs (la famille) et indirects (les “fans”) sont ainsi concernés en communauté française et invités à porter un autre regard, surtout de déployer d’autres attitudes dans ce qui représente incontestablement le plus large mouvement social “le Sport”.

Une avancée prodigieuse qui le deviendrait encore plus si tous nous en parlions; en connaissance de cause; si chacun de nous se l’appropriait avec le même punch (normal pour cet ancien grand boxeur) que le député Béa Diallo entraînant sur son “ring” tous ses collègues; pour un sport plus sympa, plus tolérant, plus convivial; une meilleure école de la Vie. Incontestablement.

Activons-nous donc pour le faire savoir; pour que dans ce domaine aussi nous soyons exemplaires.

Et que d’indifférents nous affichions notre  positive DIFFÉRENCE.


Philippe Housiaux, Président du Panathlon Wallonie-Bruxelles


N’hésitez pas à prendre connaissance du décret ici !

Pour prendre également connaissance du travail des parlementaires à ce sujet, c’est ici.