©Matton - Foot Fair-Play

©Matton

Plusieurs personnalités étaient présentes au coup d’envoi.

C’est parti jusqu’au 1er décembre et, surtout, à ne manquer sous aucun prix. L’Expo Foot Fair Play a donné le coup d’envoi à une 7ème édition qui n’aura rien à envier aux précédentes. En présence d’un parterre de personnalités parmi lesquelles et dans le désordre on a pu croiser Philippe Albert, Michel De Wolf, Thierry Hazard ou encore Stephan Streker pour ne citer qu’eux, Pascal Delmoitiez entouré de Christine Schreder et de Mbaye Leye mais aussi d’une équipe de bénévoles d’une redoutable efficacité ont lancé en grandes pompes un événement que Robert Martinez himself rehaussera prochainement de sa présence.

Les premiers visiteurs conviés au vernissage vendredi soir en ont déjà plein les mirettes, devant le maillot dédicacé de Pelé du temps où il défendait les couleurs du Cosmos ou devant le trophée gigantesque remis à Eden Hazard lors d’une saison où il avait conduit les Blues au titre en 2017. Deux pièces rares au milieu d’une foultitude d’objets qui régaleront les fans de foot de 7 à 77 ans et même au-delà.

Mais Foot Fair Play transformera aussi la Salle Baudouin IV en un forum d’exception où les tables rondes se succèderont à un rythme effréné durant cette décade vraiment pas comme les autres. A commencer par celle autour de laquelle prendront place ce lundi soir plusieurs intervenants qui débattront d’un sujet ô combien sensible que celui du racisme dans le football et ce, à partir de 18 heures.

Bref, Foot Fair Play a une nouvelle fois mis les petites vitrines dans les grandes mais pas seulement. La venue imminente de l’entraîneur fédéral accompagné de Medhi Bayat constituera un autre temps fort qui fleurera bon l’Euro 2020.